Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Projet éducatif

Projet Educatif

Projet Éducatif des Écoles du Foyer de Charité de Châteauneuf de Galaure

"Beaucoup d'Anciennes et Anciens élèves de Châteauneuf, de Saint Bonnet des Mandailles, des parents, des membres du Foyer, les trois équipes éducatives actuelles sont partants pour que les trois Écoles restent ce qu'elles sont : les Écoles de Marthe, les Écoles du Foyer de Charité.
Dans cette nouvelle rédaction de notre projet éducatif nous avons voulu recueillir ce qui nous anime.
« Dites ce que vous vivez » suggérait Marthe.
Et le père Finet insistait : «Vivre, c'est recevoir pour transmettre.»
Nous voici ! Ensemble donnons suite."
Père Bernard Michon, Responsable des Foyers de Charité, le 8 décembre 2013

Nos établissements font partie de l'Œuvre des Foyers de Charité : ils sont rattachés à l'Enseignement Catholique du Diocèse de Valence, sous la tutelle du Foyer de Charité de Châteauneuf de Galaure ; ils sont sous contrat avec l'état.

Notre projet :
Dans nos écoles, nous accueillons toute personne disposée à adhérer à notre projet éducatif et à participer à sa mise en œuvre.

1- Nos finalités
«Il faut que le jeune grandisse en unité, devenant lui-même, en vérité, solide et ouvert, disponible pour les autres et pour le bien commun.»
Père Georges FINET

Pour préparer les élèves à vivre dans le monde d'aujourd'hui et construire celui de demain, notre projet vise à :
- Former des jeunes instruits et compétents sur le plan scolaire ou professionnel ;
- Donner aux jeunes confiance en eux-mêmes et en l'avenir, les aider à découvrir leurs talents pour construire leur projet de vie, les aider à grandir dans leur vocation d'homme et de femme ;
- Travailler à la formation des consciences et à l'éducation de la volonté pour permettre à chacun de faire, librement, des choix responsables ;
- Favoriser une relation personnelle avec le Christ grâce à la Vierge Marie. Découvrir combien Dieu est Père, notamment à travers les prêtres ;
- Faire connaître et aimer l'Église ;
- Susciter des témoins de l'Évangile qui rayonnent et s'engagent dans le monde.

2- Nos aspirations et nos valeurs
« L'école n'est pas une œuvre de bienfaisance mais d'apostolat. » « Vous êtes venus ici pour apprendre à vivre par amour tout ce que vous faites : travail, détente, repos prière, services faits par amour. » Marthe Robin

Portés par la grâce de l'Esprit et par l'intercession de Marthe, nous veillons à ne pas séparer l'acte d'enseigner, l'acte d'éduquer et l'acte d'évangéliser.
Ainsi nous proposons de vivre une vie chrétienne et une vie de famille. Exigeants dans la bienveillance, nous nous attachons à regarder chacun - enfant, jeune, adulte - comme une personne aimée de Dieu.
Nous voulons aider chacun, jeune ou adulte, à découvrir sa vocation et à grandir dans toutes ses dimensions :

Personnelle et relationnelle :
- Apprendre à chacun à réfléchir, à discerner, à vivre avec d'autres, pour devenir peu à peu responsable et autonome ;
- Vivre la cohérence entre la parole et les actes, entre la vie spirituelle et la vie quotidienne ;
- Respecter nos différences, les apprécier et nous en enrichir ;
- Développer la confiance en soi et la confiance dans les autres par le respect, l'écoute et le dialogue, dans un climat de liberté et de charité.

Scolaire et professionnelle :
- Développer le goût d'apprendre, le sens de l'effort, du travail bien fait et le don de soi dans les activités matérielles et intellectuelles ;
- Offrir un enseignement de qualité adapté à chacun, en particulier au jeune en difficulté ;
- Accompagner chaque élève afin qu'il puisse donner le meilleur de lui-même,
- Accompagner chaque adulte dans un souci de formation permanente ;
- Partager avec tous les acteurs de la communauté éducative un esprit de famille qui favoriser le travail d'équipe et l'entraide ; développer les liens entre nos établissements.

Spirituelle :
Découvrir que la source de notre ‘vie de famille 'c'est la consécration quotidienne à Jésus par Marie. Elle s'exprime principalement par :
- la prière du chapelet ;
- quelques instants, chaque jour, de cœur à cœur à la chapelle ;
- l'instruction religieuse pour transmettre l'essentiel de la foi chrétienne :
- la proposition régulière des sacrements et leur préparation en lien avec l'Église locale ;
- la célébration de temps forts en rapport avec l'année liturgique ou l'histoire des écoles : fête du 8 décembre, pèlerinages...

Universelle :
- Faire découvrir à chacun l'Œuvre des Foyers de Charité dans le monde et y participer par la prière pour les retraitants et par des projets d'entraide ;
- Proposer une ouverture à l'autre, au monde dans la richesse de sa diversité.

Notre engagement :
«Qu'ils soient un [...] pour que le monde croie que tu m'as envoyé.»
Évangile selon St Jean 17; 21

Avec le soutien de la Tutelle et de la Communauté du Foyer, le chef d'établissement et chacun des membres de la communauté éducative : enseignants, éducateurs, personnel administratif et technique, bénévoles, parents et élèves, s'engagent à vivre et à faire vivre ce projet éducatif selon ses aptitudes et ses moyens.

La grâce des origines
« Le Foyer de Charité est pour l'humanité. Il a commencé par l'école, j'en suis toujours aussi émue. » Marthe ROBIN

A la suite de Marthe Robin (1902-1981) et du Père Georges Finet (1898-1990), depuis 1936, des « membres du Foyer cherchent à vivre cette nouveauté au service de l'évangélisation : Œuvrer ensemble - prêtres et laïcs - dans ce qu'ils appellent « La Famille du Foyer » avec Marie pour Mère.
Pour répondre à ce vouloir de Dieu, Marthe demande l'ouverture d'une école, en 1934, comme première fondation de cette Œuvre des Foyers de Lumière, de Charité et d'Amour.

Châteauneuf :
Le 12 octobre 1934, cette école s'ouvre avec l'aide de l'Abbé Faure et ses paroissiens. Pour l'école, le Père Finet apporte à Marthe le tableau de Marie Médiatrice, le 10 février 1936. Lors de cette première rencontre, Marthe lui révèle sa participation à cette Œuvre. Dès septembre 1936, la première retraite se déroule dans l'école.

Saint Bonnet :
L'Ecole de garçons de Saint Bonnet a été fondée par le Père Finet à la demande de Marthe Robin qui a longtemps porté cette intention dans sa prière et don offrande. Le désir de nombreux parents de la vallée et le font fait par Mme Sibert de sa propriété en ont permis l'ouverture de 3 octobre 1953.

Les Mandailles :
L'Ecole agricole et rurale a été voulue par des familles de la vallée, elles-mêmes soutenues par les conseils et la prière de Marthe Robin. Le Père Finet avec des membres du Foyer ont répondu à cet appel dès octobre 1954, soutenus par l'investissement et le don généreux des familles. Cette école évoluera en établissement professionnel agricole mixte.

L'œuvre des Foyers de Charité a pour mission principale la prédication des retraites spirituelles. Depuis l'origine, les écoles du Foyer sont une source permanente pour l'œuvre par leur vie de prière, de travail et de famille. Foyer et écoles poursuivent ENSEMBLE la mission confiée à Marthe et au Père Finet.

Aux côtés du Père et des membres du Foyer avec le chef d'établissement, d'autres personnes - enseignants, éducateurs, personnel administratif et technique, bénévoles - partagent la même mission éducative au sein de nos établissements. Ensemble avec les élèves et leurs parents, premiers et principaux éducateurs de leurs enfants, ils forment la communauté éducative.

 

© Copyright 2009-2016, tous droits réservés - Primaire - Collège - Lycée CHATEAUNEUF du Foyer de Charité de Châteauneuf de Galaure - informations légales - Contact